30 juin 2011

Je crois encore qu'on finira dans une cabane, un truc qui penche un peu à gauche et dont le toit prendra certainement l'eau, je crois surtout qu'il faudra pas s'eterniser, qu'il faudra partir loin avant que la danse des vautours ne viennent s'achever dans nos tifs. J'en parle beaucoup moins, mais je t'assure que j'en pense toujours autant et même plus. L'idée, c'est que les choses ont éclaté dans un silence insupportable. On ne se reconnait plus, personne, comme si on avait plus rien à se dire. Les vieux cons nous avaient prévenus,... [Lire la suite]
Posté par salefee à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2011

  Le bouchère cette idiote, tu lui dis que tu veux ça et voilà qu'elle te donne ça, mais qu'est-ce que tu veux que je foutes, moi, avec des pieds de porc en gelée.
Posté par salefee à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2011

Corps croqué

Posté par salefee à 14:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2011

Posté par salefee à 14:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 juin 2011

Projet tatouage / Jen

Posté par salefee à 03:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 juin 2011

Les Clônes.

  Il y a cette fille qu'on ne connait même pas, elle a prit le chapeau et se l'est posé sur la tête, et regardez comme je suis belle olala, elle a prit les étoiles pour s'en faire une cabane, elle a prit les histoires pour s'en clamer l'auteur, elle court toujours. Et personne n'y peut rien. Mais si je te croises entre les cordages de mon port, je te jure, je t'attrapperai par les gencives pour te faire un tour de manège.
Posté par salefee à 18:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 juin 2011

Posté par salefee à 01:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juin 2011

Ôde à Cadillac

  Cadillac ô Cadillac J'ai plus d'amour pour toi que pour les humains ou les chats Et quand tu fais clop clop parce que tu crèves la dalle Et quand tu fais la moue parce que tu piges que dalle Cadillac ô Cadillac T'es trop le roi de mes batailles navales.
Posté par salefee à 20:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juin 2011

Pas finir son assiette

  Il était gros. Tellement gros qu'on n'y croirait pas, dans un costume trois pièce forcément sur mesure il tapait du pied sur le sol, pour battre la mesure.Il avait des doigts boudinés qu'il faisait glisser sur les touches, tellement vite qu'on y croirait pas, tellement vite qu'une illusion d'optique le faisait presque passer pour immobile.Alors que tout son être, son être gros, gras, suant de toutes parts, n'était qu'action, démence, musique évidemment.Il chantait avec l'élégance d'un colibris énorme, d'un aigle qu'on... [Lire la suite]
Posté par salefee à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2011

Stupid love.

Posté par salefee à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]