26 février 2012

  Les maisons, d'une façon ou d'une autre, sont toujours des bateaux dans lesquels on voyage sans que les pieds ne bougent. Il y a autours de vous des phalanges qui se craquent, des rêves qui maigrissent à vue d'oeil parce que vous oubliez de les nourrire, des gens dont la stupidite court après l'ignorance, toujours ceux là les plus bavards. Il y a autour de vous des maladies grandissantes, qui mangent les cerveaux et les corps, des poètes qui grognent et des voitures sur l'autoroute. J'ai mangé des peintures. Des statues de... [Lire la suite]
Posté par salefee à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2012

  J'ai encore dans le corps des doutes qui me traversent, dédales insolents et sonores qui courent encore quand je m'arrête. Je meriterais des baffes et des giffles et des fables, à dormir debout dans le bac à sable. Mon écho rouge murmure encore et je suis incapable, je me contente de tenir droit la barre, le vent, les flots, hisse et ho, batard. Parle moi de ces guerres, de ces combats inexistents ou c'est enfin le bon qui gagne, parle moi de ces brutes qui ont ce qu'elles méritent moi je n'en vois aucune, les comètes... [Lire la suite]
Posté par salefee à 13:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 février 2012

Posté par salefee à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2012

On traque le renard, ET JE SUIS LE RENARD.        
Posté par salefee à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2012

Boucherie intime Le projet continue, ou plutôt il commence à peine. Pour les dessins dejà effectués merci à Sylvain, Noaime et Stefano. Toujours aucune idée du résultat final, mais on en reparle en mai parce que mai c'est les examens alors bon. Je peux déjà vous dire que ça parlera d'aiguilles, d'écriture, de Marcel Moreau et du boucher de mon quartier qui me donne du papier gratuit.          
Posté par salefee à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]