14 octobre 2010

Des hôtes de ces bois.

 
Posté par salefee à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2010

10h57

  Ce jour là le ciel était blanc, à peine plus haut que le toit des maisons, d'une opacité terne, moite, digne d'un jeudi d'octobre en chaussettes. Moi, je prenais lentement conscience de mon insolente situation, en appuyant sur le bouton de cafetière, en passant la main dans mes cheveux courts, en cherchant le sucre, en roulant ma clope. On manque d'adrénaline. Hier je disais qu'il faudrait braquer une banque, je disais ça sur le ton de la plaisanterie, mais je ne riais pas. D'appuyer sur le bouton d'une cafetière... [Lire la suite]
Posté par salefee à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2010

Ouais.

"Allez viens on y va, profiter, nous aussi, après tout ça ira, y'en aura pour tout l'monde, y'en aura pour tout l'monde, pour tout l'monde ouais mon cul."    
Posté par salefee à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2010

Posté par salefee à 22:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 octobre 2010

Des hôtes de ces bois.

Posté par salefee à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2010

Des hôtes de ces bois.

" Poésie quoi? La lune et les reflets d'argent sur les vagues en hiver? Non.Les chèvres meurent parce qu'elles ont faim, Là d'accord. Poésie. "
Posté par salefee à 19:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 octobre 2010

Instinct et Intestins.

Posté par salefee à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]